mardi 11 mars 2014

3 minutes 33 secondes




Un disque de 3 minutes 33 secondes, c'est tout ce qu'il reste de ce temps là.
De ce Paris occupé où trois jazzman planqués pour échapper aux nazis tentaient malgré tout d'enregistrer un morceau.
Sid, Chip et Hiero, deux Noirs de Baltimore et un métis allemand, unis le temps d'un enregistrement frondeur, au nez et à la barbe de l'ennemi.
Avant, c'est à Berlin qu'ils jouaient, quand l'Amérique marquait le tempo des folles nuits européennes.
Avant que Goebbels n'interdise cette "musique nègre" et qu'eux trouvent refuge en France et rencontrent le Grand Armstrong. 
Mais, parfois, il ne faut guère que trois minutes pour q'un destin bascule...
Un regard enjôleur, une ligne de basse qui dérape, des papiers qui n'arrivent pas...
Alors restent les souvenirs, ces moments hors du temps qui font le sel de la vie.

Esi Edugyan dresse le portrait d'une époque, d'un milieu, d'une amitié, 
Retrouvant les accents savoureux et le langage des musiciens noirs américains.

Une histoire palpitante.

Bonne soirée



5 commentaires:

  1. Il a l'air bien sympathique et interessant

    RépondreSupprimer
  2. Un pitch qui donne envie de se plonger dans cette histoire palpitante : je note !
    Belle journée Flo !

    RépondreSupprimer
  3. je suis tentée…mais est-ce une fin noire et triste ? ou un peu d'espoir ?

    RépondreSupprimer
  4. Voilà encore un livre qui me semble bien tentant... Je note moi aussi. dans ma petite liste..

    RépondreSupprimer
  5. Sublime ! Merci soeurette pour cette belle découverte !
    Bise !

    RépondreSupprimer

"Il nous faut peu de mots pour exprimer l’essentiel."

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...